MES LIVRES

LES BRUMES IMMOBILES – 2013

Les-Brumes

Retrouvés dans un vieux carton, ces rêves et poèmes ont été écrits quand j’avais vingt-deux ans, et j’ai volontairement refusé de trop les retoucher pour vous en transmettre la fraîcheur et la liberté encore inéprouvées qu’ils dégagent et qui étaient les traits d’esprit qui me caractérisaient le mieux à cette époque.
C’est en fait comme un vieux cliché photo de moi que j’aurais retrouvé et que j’aurais voulu vous faire partager sans le retoucher avec les techniques d’aujourd’hui et autres Photoshop.

J’ai, à ce jour, 37 ans, et j’ai donc sélectionné les 37 textes les mieux écrits à mon goût, comme un petit clin d’oeil à ma propre existence. Acceptez-en donc les irrégularités d’un oeil plus indulgent et poétique que critique, et comprenez juste cette envie de partage, car c’est grâce à elle que l’on sait vraiment qui sont les gens à ce moment précis de leur vie où ils décident de s’ouvrir.

Les Brumes immobiles étaient pour moi comme une plus haute conscience, une présence lumineuse et impalpable que j’essayais constamment de préserver tout en la faisant vivre avec toujours plus d’intensité en moi et autour de moi, sans jamais pouvoir la mettre en cage pour autant.

J’espère que vous en sentirez la caresse. Si c’est le cas, ce sera la preuve indéniable pour moi qu’elles sont une chose hors du temps et de ma personne que nous ressentons tous à notre manière de temps en temps au cours d’une vie.

 download

 

LES AMOUREUX DE LA BASTILLE – 2011

Lesamoureux-de-la-Bastille

De la première révolution anglaise en 1641 à la révolution égyptienne de 2011, les révolutions ont toujours été le combat de minorités aux idéaux révolutionnaires face à des pouvoirs qui détruisent les peuples plus qu’ils ne les construisent en gangrenant leur évolution.

Elles portent souvent des noms poétiques emblèmes de leurs couleurs qu’elles ravivent dans le sang quand les gouvernements, devenus sourds aux véritables aspirations de leur peuple, tentent de les leur voler pour renforcer les symboles de leur pouvoir. De la Révolution des Tulipes à celle du Jasmin, du Safran, des Roses ou encore du Cèdre, le message pour la survivance et l’indépendance des peuples, comme le cri pour l’évolution des mœurs et des consciences, reste souvent le même et va puiser dans la richesse de l’âme humaine toutes les qualités nécessaires pour être entendu et changer définitivement l’état des choses.

Les révolutions ne sont pas spécialement le meilleur creuset pour les histoires d’amour mais c’est avec la même passion que les révolutionnaires que l’auteur livre ici le souvenir toujours vivant de celle qui changea à jamais sa vie et qui refait surface, à chaque fois que l’esprit de la Révolution française arbore ses couleurs, tantôt sur la place de la Bastille, tantôt dans un café de la rue Saint-Antoine. Cette révolution était aussi celle d’Eric et Caroline.